Je viens de retrouver ça !

 

 

 

2012 ?
J'allais mal. Très mal.

Après quarante ans de méprisante négation de moi-même, j'étais exténué et je caressais de plus en plus souvent l'idée que le bon lâcher prise ne pouvait être que l'ultime.

C'est dans cette période que mon amie Michelle, connue de peu et au moins aussi déboussolée et fragile que moi, m'avait envoyé cette ballade de Mark Knopfler, me disant combien elle vibrait à son écoute, son admiration devant le solo final... C'était, pour mon p'tit cœur ruiné, un cadeau fabuleux, inespéré, une marque d'attention, un doux regard posé sur moi. De l'amour, simplement.

Combien de fois ai-je pleuré sur cette musique le matin au volant de la voiture en direction du boulot, combien de fois ! Parfois à ne plus voir la route, jour après jour me vidant de mes larmes.

Je viens de la retrouver. Ma gorge s'est serrée, mes yeux ses sont mouillés. Souvenirs torturés de ma détresse. Souvenirs attendris de sa présence...

Ca fait trop mal.

C'était hier.

J'ai viré le lien...